Tout savoir sur la chaussette de contention

chaussette de contention

Comme les bas de contention, les chaussettes de contention permettent de lutter efficacement contre l’insuffisance veineuse, mais elles sont aussi souvent utilisées par les sportifs pour améliorer leurs performances et faciliter la récupération musculaire.

Chaussette de contention : un accessoire médical

L’insuffisance veineuse est une pathologie fréquente qui touche aussi bien les hommes que les femmes entraînant des varices, mais aussi des sensations de jambes lourdes très désagréables. En cas d’insuffisance veineuse, les jambes sont soumises à une augmentation de la pression, les chaussettes de contention exercent une contre-pression progressive pour rétablir le retour veineux. La pression sera plus importante au niveau de la cheville et se détendra en remontant progressivement le long du mollet. Cet accessoire est particulièrement utile en prévention de ce type de troubles dans les situations à risque comme en cas d’alitement pour les infections avec fièvre, les cancers à risque de thrombose, les antécédents de thrombose et les insuffisances cardiaques. Les chaussettes de contention sont également utilisées en complément des anticoagulants pour traiter les phlébites et les ulcères variqueux. Si les chaussettes de contention sont intéressantes pour lutter contre les pathologies résultant d’un mauvais retour veineux, elles sont aussi utilisées par les sportifs pour augmenter leur puissance et leurs performances, mais aussi pour accélérer leur récupération musculaire et limiter les douleurs du type crampes et courbatures.

L’utilisation et l’entretien des chaussettes de contention ?

En fonction de la gravité de la pathologie et des risques, votre médecin vous indiquera la classe de compression qui correspond le mieux à votre cas. Il existe en effet 4 niveaux de compression, la classe 1 étant la compression médicale la moins importante et la classe 4 la plus intense. De plus, il est nécessaire de respecter les précautions d’usage lorsqu’on utilise ce type d’accessoires. En effet, en ce qui concerne l’activité physique, il est préférable d’enfiler les chaussettes de contention juste avant l’activité, il est également possible de combiner leur usage avec de la cryothérapie pour augmenter la récupération physique. Par ailleurs, il est globalement déconseillé de les porter pendant la nuit, il vaut mieux les mettre le matin au réveil en position allongée. À cette fin, il est préférable de se laver le soir et de porter les chaussettes de contention toute la journée. Pour mettre les chaussettes de contention, on conseille de mettre d’abord le pied et la cheville puis de dérouler la chaussette le long du mollet. En cas de difficultés, il existe des accessoires pour faciliter la mise en place de ces dispositifs de contention, mais parfois de simples gants ménagers peuvent aider et éviteront d’abîmer les chaussettes avec des bijoux comme les bagues et les bracelets. Au niveau de l’entretien, il est conseillé de laver les chaussettes de contention après chaque utilisation afin de conserver leur élasticité.

Vos commentaires
Les publications similaires de "Santé"